• 514-944-0041
  • info@cliniquemonteton.com
  • 1086 rue Richelieu, Beloeil, Qc, J3G 4R3

FAQ PROCÉDURAL

Le tatouage paramédical, également connu sous le nom de tatouage médical et de pigmentation médicale, peut être appliqué pour différentes raisons.  Le camouflage de cicatrice aide à améliorer considérablement l’apparence des personnes atteintes de maladies cutanées telles que le vitiligo ou l’hypo/hyper pigmentation post-inflammatoire due à un traumatisme cutané. De plus, le camouflage des cicatrices aide à réduire l’apparence des cicatrices causées par des brûlures, des accidents et plusieurs autres raisons.  

Après une mastectomie, le camouflage reconstructif aide les patientes en créant un mamelon et une aréole sur le sein nouvellement reconstruit.

Les solutions esthétiques, artistiques et paramédicales aident à améliorer l’apparence des hommes et des femmes présentant des anomalies physiques liées aux conditions suivantes :

 

Camouflage de cicatrice

  • Cicatrices de chirurgie esthétique
  • Lifting des seins (Mastopexie)
  • Reconstruction mammaire (mastectomie)
  • Brûlures et blessures

 

Dépigmentation cutanée de la peau 

  • Perte de pigmentation due aux cicatrices
  • Vitiligo (dépigmentation cutanée de la peau)
  • Hypo/Hyperpigmentation au niveau de l’aréole)

Le camouflage de la peau ou des cicatrices consiste à tatouer la peau avec différentes couleurs de pigments de couleur chair. Son but est de masquer une cicatrice ou une zone cutanée qui manque de pigment de couleur. C’est un domaine spécialisé de la cosmétique permanente qui relève de la catégorie du tatouage médical ou paramédical. Ce processus est également appelé camouflage correctif pigmentaire (CPC), camouflage correctif, ré pigmentation de la peau, camouflage de cicatrice, camouflage de peau, tatouage de camouflage et tatouage de couleur de peau. Le spécialiste qui effectue ces procédures doit comprendre la science derrière les pigments, colorimétrie, physiologies de la peau et des tissus humains ainsi que l’asepsie. Ces procédures nécessitent des connaissances avancées, une formation, des compétences ainsi qu’un œil artistique.

Votre cicatrice doit avoir au moins 12 mois avec une couleur stable. S’il est rouge ou rose ou qu’il change encore de couleur, le tissu peut encore cicatriser. Un tatoueur médical réputé et expérimenté ne travaillera pas prématurément sur le tissu cicatriciel, car cela pourrait endommager davantage la peau. (Remarque : Si vous étiez sous les soins d’un professionnel de la santé pour la condition, demandez-lui si vous êtes candidate pour un traitement de micropigmentation de l’aréole.

Le tatouage de camouflage ne peut pas masquer ou corriger les changements extrêmes de la texture de la peau. (Remarque : si vous avez une irrégularité de la surface de la peau, veuillez d’abord consulter un dermatologue ou un chirurgien.)

Le tatouage de camouflage ne restituera pas complètement la peau à son apparence avant d’être blessé. Il fait l’effet de trompe œil et la zone semble à nouveau « parfaite ». Il améliore les différences de couleur pour masquer la cicatrice ou l’anomalie et la rendre moins visible pour les autres. Vous devez donc avoir des attentes réalistes. Assurez-vous d’en discuter avec votre praticienne.

Nous offrons un tarif forfaitaire pour la pigmentation complète de l’aréole : 550 $.

Les deux étapes sont nécessaires à la réalisation du projet de pigmentation réparatrice de votre aréole sont la prestation elle-même et celui pour les retouches 2 mois plus tard. Lors de votre dernier RENDEZ-VOUS, vous serez notre invitée, nous vous réservons un beau moment.

FAQ PARAMÉDICALE

Couleur: Votre praticienne évaluera la couleur de votre peau au début de chaque session et choisira une couleur de mélange personnalisée pour correspondre à votre teint.

Pigmentation : Lors du tatouage paramédical, la praticienne utilise une aiguille qui vibre doucement sur les couches cutanées de la peau en déposant un pigment à base de minéraux dans la peau et en le mélangeant jusqu’à ce que la ou les cicatrices soient complètement camouflées et que le ton de la peau corresponde. 

Certains gonflements et/ou rougeurs sont fréquents. Cela s’estompe progressivement et un léger gonflement disparaît après plusieurs jours en fonction en grande partie de la zone du corps, de la force d’application du pigment ainsi que de la santé globale de votre peau.

Juste après votre procédure, la couleur apparaîtra plus forte par rapport à son apparence. Après quelques jours, la peau va légèrement exfolier et la couleur va s’estomper à son aspect prévu. Il est important que vous gardiez la zone de la procédure propre et hydratée en utilisant uniquement les produits de soins ultérieurs – que nous vous fournissons sans frais supplémentaires. Évitez tout maquillage sur la zone de peau traitée pendant sept jours après chaque séance.

Un minimum de deux séances est nécessaire. Prévoir environ trois heures pour le premier R.D.V (ouverture de dossier, photo pré et post-traitement, entretien avec notre technicienne et traitement de micropigmentation). Une seconde séance est consacrée aux retouches et un moment spécialement en notre compagnie.  La deuxième session est prévue à environ 8 semaines d’intervalle. 

Bien que la douleur soit minime, le niveau d’inconfort varie d’une personne à l’autre en fonction de la zone du corps qui est camouflée. Une crème anesthésiante topique est utilisée au besoin.

La cicatrice doit être âgée d’au moins 12 mois et guérie à 100 %. Il n’y a pas de limite supérieure à l’âge de la cicatrice; nous avons des cicatrices camouflées qui avaient plus de 65 ans.

Clinique mon téton peut camoufler tous les types de cicatrices, y compris celles des chirurgies esthétiques ou thérapeutiques. Différentes zones du corps ont un type et une épaisseur de peau très différents. Chaque cicatrice est unique et doit être traitée avec attention.

Arrivez à votre rendez-vous 30 minutes avant votre rendez-vous, bien reposé et détendu.

La couleur: votre praticienne évaluera la couleur de votre peau et de votre aréole au début de chaque séance et choisira une couleur ou un mélange personnalisé d’une couleur qui vous convient le mieux.

Pigmentation : Pour effectuer le tatouage, la praticienne utilise une seule aiguille stérile qui vibre doucement sur les couches dermiques de la peau en déposant un pigment à base de minéraux dans l’aréole jusqu’à ce que la couleur souhaitée soit atteinte.

Oui! Clinique mon téton masque les cicatrices autour de l’aréole et les cicatrices créées, les mastectomies et autres chirurgies mammaires.

Oui! Lorsque vous les faites plus petits, le tatouage est aussi utilisé pour camoufler les bords extérieurs avec une couleur de peau correspondant à la peau environnante.

Oui! C’est une procédure plus simple que de les réduire.

Oui! Des mesures détaillées sont prises pour obtenir la symétrie que vous recherchez. Une combinaison de l’agrandissement de certaines zones et de la réduction de certaines zones est parfois utilisée pour créer une symétrie.

Oui! Vous pouvez choisir votre couleur.

Références des textes:

Bondil, P., Habold, D. et Carnicelli, D. (2016). Cancer et sexualité : le couple, un déterminant trop souvent négligé, Sexologies, 25, 61-68.

 Borquiren V. M., Esplen M. J., Wong J., Toner B., Warner E., Noorulain M. (2016). Sexual functioning in breast cancer survivors experiencing body image disturbance. Psycho-Oncology, 25 (1). 66-76. DOI: 10.1002/pon.3819

Cha H. G., Kwon J. G., Kim E. K. Lee. H. J. (2019). Tattoo-only nipple-areola complex reconstruction: Another option for plastic surgeons. Journal of Plastic, Reconstructive & Aesthetic Surgery, 1-7.

Dizon, D. S. (2009). Quality of Life after Breast Cancer: Survivorship and Sexuality. Breast J., 15(5), 500-504.

Emilee, G. et al. (2010). Sexuality after breast cancer: A review. Maturitas, 66, 397-407.

Fang, S., Chang H., Shu B. (2014). Objectified Body Consciousness, Body Image Discomfort, and Depressive Symptoms Among Breast Cancer Survivors in Taiwan. Psychology of Women Quarterly, 38 (4). 563-574.

Fortin, P. Charron, A. Beauchamp, J. Morin S et Lagacé J. (2010). Corps, femmes et féminité : Le vécu des jeunes femmes atteintes du cancer du sein au Nouveau-Brunswick. Recherches Féministes, 23(2), 71-219.

Gilbert, E., Ussher, J.M. & Perz, J. (2010). Sexuality after breast cancer: A review. Maturitas, 66, 397-407.

Henry, M, Baas, C., Mathelin, C. (2010). Reconstruction mammaire après cancer du sein : les motifs du refus. Gynécologie Obstétrique & Fertilité, 38, 217–223. doi:10.1016/j.gyobfe.2009.10.003

Murphy A. D., Conroy F. J., Potter S. M., Solan J., Kelly J. L., Regan P. J. (2010). Patient satisfaction following nipple-areola complex reconstruction and dermal tattooing as an adjunct to autogenous breast reconstruction. Eur J Plast Surg, 33. 29-33

Taquet A. (2005). Cancer du sein et sexualité. Springer, 3, 170-274.

Pour les clients seulement

Avez-vous une autorisation?

Écrivez le mot de passe donné par la clinique pour continuer.